Sylvain Jouty, retour à la page d'accueil

 

Textes en ligne >>  Petit dictionnaire noufique

Petit dictionnaire noufique

Inédit

Tragique : crâne humain avec nez de clown rouge.
Comique : nez de clown sur un crâne humain.

CRÉATION DU MONDE. Il existe au moins deux indices que celle-ci ressortit de la Nouvelle Fiction. 1) Dans ses Recherches sur la nature du feu de l'Enfer et du lieu où il est situé (1) (Wetsteins & Smith, Amsterdam, 1728, p. 113), Swinden écrit que l'humanité n'aurait été créée qu'afin de prendre la place laissée vide par les anges rebelles et de montrer à ceux-ci le pouvoir créateur de Dieu  : pour qu'ils sentissent plus vivement la Toute-puissance de leur Créateur, & l'indignité de leur téméraire présomption, Dieu par sa parole créa ce bel Univers qui fait aujourd'hui le sujet de notre admiration.  2) Avant même cet événement, selon le cabaliste Isaac Louria, Dieu dut se retirer de lui-même en lui-même afin de laisser une place, d'ailleurs infime, à l'univers. Ce tsim-tsoum peut être considéré comme la première manifestation publique de la NF.

CROYANCE. La NF croit en la croyance : elle sait que les choses les plus assurées et les plus réelles peuvent s'écrouler d'un coup (comme hier les régimes communistes) dès qu'on ne croit plus en elles. En d'autre termes, la réalité se distingue de la fiction avant tout du point de vue fiduciaire. Cf. Dieu.

DÉFINITION NÉGATIVE. Ce que la Nouvelle Fiction n'est pas : à la mode ; analytique ; anecdotique ; authentique ; brûlante ; charmante ; cosmique ; criante de vérité ; critique ; crue ; d'avant-garde ; délassante ; dénonciatrice ; désespérante ; désespérée ; éclairante ; éclairée ; écolière (2)  ; engagée ; en prise directe sur l'époque ; ésotérique ; exotérique ; expérimentale ; expérimentée ; humaniste ; impudique ; incantatoire ; initiatique ; médiatique ; modérée ; moderne ; nostalgique ; obscurantiste ; parfaitement ciselée ; pathétique ; post-moderne ; programmatique ; psychologique ; puritaine ; roborative ; sans concession ; sidérante ; sincère ; sociologique ; théorique ; réaliste ; réconfortante ; traditionaliste ; véridique ; virtuelle.

DÉFINITION POSITIVE. Ce qu'est la Nouvelle Fiction : l'occasion de bouffer ensemble en disant du mal des autres ; un bon coup médiatique ; un cénacle misogyne (3)  ; un obscur cercle   (4) littéraire ; une entreprise subversive ; une réunion mensuelle d'aigris et de ratés ; une stratégie pour devenir tous riches et célèbres ; une société d'auto-admiration mutuelle ; une tentative de coup de force idéologique ; un groupuscule sectaire ; un lobby culturel ; un mouvement d'avant-garde.

DIEU. Pour la NF, Dieu n'est pas un problème de croyance, mais l'occasion de réconcilier enfin la science et la théologie. L'humanité a conçu successivement un nombre infini de dieux, puis un nombre déterminé, puis un seul dieu, puis zéro dieu. La NF va bientôt s'attacher à formuler la théorie des dieux irrationnels (0,6666... Dieu), des dieux négatifs (-Dieu, -n dieux) et, enfin, du Dieu imaginaire racine de moins Dieu.

DROGUE. La Nouvelle Fiction n'ayant pas d' utilité, elle répond donc à cette définition des phénomènes d'addiction : l'usage est superflu, l'abus est un besoin.

ÉCHEC. Tous comptes faits, la NF préfère l'échec à la réussite : la réussite est plus un échec que l'échec, car celui-ci laisse une maigre place à l'espoir, tandis que la réussite est sans issue, donc insupportable (c'est pourquoi les gagneurs finissent toujours par sombrer inexplicablement dans l'échec, cf. les journaux). C'est sans doute la raison pour laquelle les membres de la NF n'ont jusqu'à présent envisagé la réussite qu'avec la plus grande réserve.

ERREUR. Au lieu de partir de la vérité, la NF préfère considérer le monde à partir de l'erreur, celle-ci étant plus intéressante. Cf. échec, histoire.

FANTASTIQUE. La NF sait qu'il est autant présent de nos jours qu'au Moyen Age, et dans les mêmes conditions : plus on s'approche des confins, plus les merveilles abondent. Les propriétés des cordes quantiques, des trous noirs ou des prions ne sont pas moins fabuleuses que celles des sciapodes, des amazones ou du fleuve Sambatyon. Cf. légende.

FICTION. Puisqu'elle envahit aujourd'hui subrepticement la réalité au point de la déréaliser, la NF s'emploie à montrer le caractère hautement fictionnel du réel le plus contondant.

GENRES LITTÉRAIRES (5). La NF ne répond à aucune des catégories de la fiction, mais elle les comprend (6) toutes : aventure, confessions, contemporaine, érotique, ethnique, expérimentale, fantastique, féminine, féministe, gay/lesbienne, générale, gothique, guerre/militaire, hi-lo  (7), historique, horreur, humour, littéraire (8), multiculturelle, mystère, new age, occulte, pour ados, pour enfants, régionaliste, religieuse, romance, science-fiction, suspense, western.

HISTOIRE. Au lieu de se fier à ce qui reste, la NF préfère imaginer l'histoire à partir de ce qui a nécessairement sombré dans l'oubli : par exemple, le destin d'un peuple dont la véritable histoire aurait été inscrite sur des écorces de bouleau et non des silex. Cf. erreur.

LÉGENDE. De legenda  : ce qu'il faut lire et dire. Cette définition montre bien que, en voulant créer des légendes, la NF est une entreprise totalitaire. Cf. définition positive.

MEMBRES. Ses membres répugnant, comme Groucho Marx, à faire partie d'un club qui les accepte pour membres, l'appartenance à la NF est elle-même fictive, douteuse et sujette à caution. On raconte que certains d'entre eux se réveillent, chaque matin ou presque, en se posant la question : suis-je réellement ou fictivement membre de la NF ? , problème auquel ils ne trouvent évidemment pas de réponse. On peut dès lors suspecter que la NF ne soit que la vitrine exotérique d'une entreprise occulte, dont les membres apparents de la NF n'ont sans doute, pour la plupart, jamais entendu parler.

MYSTÈRES. La NF se fait fort d'en découvrir d'insondables jusqu'au cœur des choses les plus triviales. Cf. fantastique, réel.

MORT. La NF est contre. Cf. suicide.

NÉGATIONISME. La NF compte prochainement démontrer que Loana n'existe pas et que la télévision est une illusion, en démontant soigneusement les prétendues preuves de leur existences (9). Cf. réel.

NOUFIQUE (adj.). Qui appartient à la Nouvelle Fiction. cf. membres.

PHILOSOPHIE. Fiction qui tente de déterminer sa position par rapport à la vérité : la NF la considère donc avec bienveillance.

PROBLÈME. La NF préfère les problèmes aux solutions, puisque l'idée même de solution est une escroquerie du problème du problème. En s'attachant de préférence aux problèmes pour lesquels on parvient à imaginer des solutions, fussent-elles impossible à appliquer, l'humanité a non seulement fait preuve, jusqu'à nos jours, d'une coupable paresse, mais elle aussi prouvé qu'elle n'entendait pas grand-chose à la problématique, ou science des problèmes : l'immense continent des problèmes sans solution aucune reste à explorer.

RÉALISME. De même que la théologie est supérieure à la philosophie, puisqu'elle sait qu'elle part d'axiomes indémontrables, la NF est plus réaliste que le réalisme en ce qu'elle sait qu'elle n'est pas réaliste.

RÉEL. Plus tu veux être proche du réel, plus tu approches de la fiction. Cet aphorisme noufique, voulant être proche du réel, est à lui-même sa propre preuve. Inversement, chaque membre de la NF a eu l'occasion d'inventer des histoires dont il s'est avéré, ensuite, qu'elles étaient véridiques.

ROMAN. La NF aime à retrouver dans ce mot le sens qu'il possédait au XVIII e siècle, et qu'indique cette phrase de l'Histoire des Deux Indes de l'abbé Raynal : Ceux de nos écrits qui auront échappé à l'oubli des temps ne passeront-ils pas pour des romans semblables à celui que Platon nous a laissé sur l'ancienne Atlantide ? Cf. histoire.

TRANSISTOR. La NF est l'antithèse du transistor. Celui-ci — qui en cela dévoile ses affinités cachées avec le journalisme télé et le sondage d'opinion — ne connaît que deux états : oui ou non, blanc ou noir, 0 ou 1. La NF tient a y ajouter non seulement les gris, les nombres rationnels, irrationnels, complexes et imaginaires (cf. Dieu ), les divers infinis, les couleurs depuis l'ultraviolet jusqu'à l'infrarouge, mais aussi le relief, les n dimensions, les fractales, et tout ce qu'elle réussira à trouver d'autre pour démontrer que les hommes ne sont pas des transistors.

SOLUTION. La NF n'en a aucune à proposer, puisqu'aucune solution à un quelconque problème ne saurait exister tant que la phrase de Rabbi Nachman de Bratslav ne sera pas démentie : Imagine un monde regorgeant de biens, représente-toi un monde d'où le désastre serait banni. Il serait malgré tout vide et sans but.

SUICIDE. Ce n'est évidemment pas une solution au problème de la mort. En effet, le suicidant est confronté à un dilemme auquel il ne pourra échapper que s'il en aperçoit la dimension noufique  : vaut-il mieux mourir dans des conditions agréables, mais qui du coup fassent regretter la vie, ou dans des circonstances telles qu'on en vienne à souhaiter la mort de toutes ses forces, mais qui soient si terribles qu'affronter l'épreuve s'avère impossible ?

UTILITÉ. La Nouvelle Fiction, étant une fiction, n'existe pas. Elle n'est donc d'aucune utilité. Il en résulte qu'elle est indispensable, puisqu'en notre époque de calcul généralisé, seul compte en fin de compte ce qui ne peut être compté.

VÉRITÉ. Si la NF la détient (10), c'est pour une raison prédite par Edward Gibbon : Une partie de ses étranges Anecdotes [celles de la NF] est peut-être vraie, parce qu'elle est probable ; une autre partie est peut-être vraie, parce qu'elle est improbable.


Notes
1. Pour les curieux, Swinden place l'Enfer dans le soleil, en s'appuyant sur Copernic, Huygens, Gassendi et Ticho Brahe. C'est l'un des multiples précurseurs oubliés de la NF.
2. Synonyme : oulipienne. (Ce n'est pas très gentil pour l'Oulipo, mais le fait est que son côté exercice plaît aux profs.)
3. La preuve : pourquoi n'y a-t-il pas de femmes à la Nouvelle Fiction    ? Hein ? Pourquoi ?
4. Définition du cercle : qui tourne en rond.
5. Ici déterminées par un site de l'Internet, Writers Net.
6. Dans les deux sens de comprendre.
7. La NF s'avoue d'autant plus tentée par le genre hi-lo qu'elle ne sait pas encore, pour l'instant, de quoi il s'agit.
8. Que le genre littéraire soit un genre littéraire ouvre pour la littérature d'assez inédites perspectives. Nous semble-t-il.
9. Faurisson, Garaudy, etc., ne font pas partie de la NF.
10. Ce qui ne fait aucun doute.

© Sylvain Jouty — tous droits réservés

[haut]